Le Propulseur de Chesterton

Descriptif du Motif :
Nous voici en présence d’un crop circle élaboré sur la base de 6 avec 6 branches identiques, reliées par le centre par une série de 3 cercles de taille croissante que l’on retrouve à l’extrémité de chacune d’elles. A noter la présence d’une paire de petits traits de taille différente, située de chaque côté des branches + 2 motifs en contact avec 2 extrémités. Compte tenu que je perçois intuitivement que ces 2 petits motifs semblent être une « signature » ou je ne sais quoi, j’en ferai abstraction dans cette étude.

Commentaires sur cette étude :
Je m’attendais à une étude plus facile en raison de son accessibilité et de son apparente simplicité. Ce ne fût pas le cas ! Très vite je me suis rendu compte que les petits traits en question avaient un rôle déterminant dans la géométrie de ce motif. Car si nous le regardons un peu mieux, nous pouvons nous rendre compte :

 

1 – que les traits les plus petits sont alignés avec le diamètre des cercles les plus grands (figure de gauche).
2 – qu’en comptant les traits des cercles avec le centre + ceux des petits traits, il nous faut 15 droites = 13 intervalles ! (figure de droite).
3 – ce qui sous-entend que le diamètre de ces 6 cercles (+ celui du centre) doit se diviser en 13 ! Hors je n’ai aucun cercle étalon à ma disposition qui se divise par 13 sans avoir plusieurs nombres après la virgule !?…

Sans oublier que ce motif doit aussi s’inscrire dans l’un des 5 grands cercles étalons (20 / 22 / 22.5 / 24 et 26 unités). Eh oui ! Tous les crop circles présents sur ce site qui ne sont pas inscrits dans un cercle visible comme c’est le cas pour ceux de Martinsell, de Bern ou d’Hackpen Hill de cette année 2018, s’inscrivent dans l’un de ces 5 grands cercles étalons, comme Sarraltroff, Muncombe Hill ou bien encore Longwood Warren !…


La solution est venue miraculeusement en traçant intuitivement un hexagone dans l’un de ces 5 grands cercles étalons (22.5). C’est le seul parmi ces 5 cercles étalons qui offrait une telle fluidité et une telle cohérence dans la construction géométrique de ce motif. Car non seulement, il permettait d’aligner les 6 cercles sur le cercle (18) de la 3ème quadrature (= 3ème niveau de conscience). Mais en plus, il offrait aussi ce fameux cercle divisible par 13, dont dépendait l’existence de ce tracé ! C’est la première fois que je suis confronté à une telle configuration ! Une belle leçon de géométrie sacrée !…

Que conclure de cette étude et de ce motif ?
1 – Comme la géométrie de ce crop circle est essentiellement aligné sur le 3ème niveau, nous avons donc là, un motif d’une forte vibration.
2 – Etant donné qu’il est élaboré sur la base du 6, nous sommes en présence d’un motif qui tend à favoriser des connexions entre le chakra sacré ( siège de notre puissance créatrice) et le chakra-coeur (siège de l’harmonie entre les forces célestes et terrestres).
3 – La présence marquée du « 13 » indique que ce motif joue le rôle d’un « pont » pour nous amener vers notre prochain plan de conscience : celui de la conscience unifiée ou universelle.

En d’autres termes et pour conclure, je dirai que ce motif agit comme un propulseur de fusée. Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard qu’il soit apparu tout près d’un moulin à vent. Car si on le regarde bien, on peut remarquer une hélice dans le rond central + un autre petit rond dans 3 des 6 cercles périphériques + un rond tressé dans les 3 autres; d’où semblent émaner un souffle puissant, à l’image des flammes à la sortie des réacteurs d’avions supersoniques.

Quand aux petits traits, ils pourraient s’apparenter à des ailettes de refroidissement, ou à des ailerons qui viennent stabiliser la forte énergie présente au sein de ces « réacteurs ». Joli clin Dieu n’est ce pas !?…


Nous sommes en fait en présence d’un véhicule spatio-temporel qui a le pouvoir d’élever et de faire voyager notre conscience à un niveau supérieur. Alors êtes-vous prêt(e)s pour ce voyage ? Si oui, cliquez ici. Si non, likez et partagez cet article s’il vous a plu !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *