L’expérience de Sarraltroff

Le crop circle de Sarraltroff est d’origine humaine. C’est un fait révélé et indéniable. Depuis cette révélation 2 mondes se confrontent : les scientifiques et sceptiques d’un côté, et les spiritualistes et les croyants de l’autre. A ce sujet il est étonnant de voir à quel point, la géométrie de ce fameux crop circle illustre parfaitement cette « confrontation » ! C’est un fait, elle devait donc avoir lieu à Sarraltroff !… Et ce n’est pas un hasard que ces 2 mondes se rencontrent autour de ce sujet. Car les crop circles sont le reflet de notre problème, ainsi que la solution.

L’expérience de Sarraltroff ouvre donc le débat entre science et croyance, entre scientifiques et spiritualistes. Et lorsque l’on sait que les scientifiques sont essentiellement centrés sur leur intellect, et que les spiritualistes sont d’abord centrés sur leur coeur et leur foi, on se demande bien comment ces 2 mondes vont pouvoir se comprendre ! Mais avec les crop circles tout est possible. Ayons la foi !…

Dans le cadre d’une expérience socio-psychologique, nos amis youtubeurs ont donc créé un vrai faux crop circle sans rien dire à personne. Ce test en aveugle grandeur nature avait pour but d’évaluer le degré de crédibilité que pouvaient donner tous les accros aux crop circles à cette oeuvre éphémère. Mis à part une personne aguerie par une approche scientifique des crop circles, tout le monde est « tombé » dans le panneau et l’a considéré comme vrai. Moi y compris ! La vidéo (quand même partisane) montre clairement que ce sont plutôt les croyants qui se sont trompés. Eh oui, toute croyance est par définition non scientifique, donc forcément fausse car invérifiable !! Au fait, on ne sait toujours pas combien de personnes ayant un profil scientifique sont également tombés dans le panneau ?!…On aurait été content de le savoir aussi. La science a donc « gagné ». Yes voilà comme ça c’est fait. Les croyants n’ont qu’à aller se rhabiller avec leurs croyances débiles et leurs pendules qui captent les énergies radiesthésiques… Euh, c’est com’ça qu’on dit ?…

Mais au fait, c’est quoi une croyance ?

Dixit Wikipédia : » La croyance est un processus expérimenté par une personne qui adhère à une thèse ou à une hypothèse, de façon qu’elle les considère comme vérité, indépendamment des faits, ou de l’absence de faits, confirmant ou infirmant cette thèse ou cette hypothèse. En ce sens elle s’oppose à la notion d’esprit critique, et trouve son antithèse dans l’instrumentalisme qui considère que les modèles scientifiques ne sont que des instruments nous permettant de concevoir commodément les phénomènes. » …Comme celui des crop circles par exemple vous voulez dire?…
 » Un sceptique considère une croyance qu’il ne partage pas comme fausse croyance. » Euh vous pouvez répéter-là, je ne suis pas sûr d’avoir compris ?…  » Un sceptique radical considère toute croyance, ou plutôt toute vérité, comme fausse et ce jusqu’à preuve du contraire. » Radical, vous avez dit ?! Hou la, je comprends mieux toute cette agressivité et cette intolérance des adeptes de la voie scientifique qui s’est immédiatement déversée sur les réseaux sociaux face aux croyants !!…

Toute croyance mérite donc d’être considérée comme étant viable et crédible, et ce jusqu’à preuve du contraire. Les scientifiques n’ont pas le monopole de l’hypothèse pour aborder une vérité. Pour ma part, j’ai choisi celle de considérer que les crop circles sont d’abord d’origine extra-terrestre, et ce jusqu’à preuve du contraire. Et lorsque je suis en possession de preuves aussi irréfutables comme celles de Sarraltroff, je les admets bien volontiers. Je retire tous les documents et articles que j’ai pu faire à son sujet. Et je continue mon chemin. Ce qui ne veut pas dire que je refuse l’existence de crop circles humains, bien au contraire. Il se pourrait même qu’il y en ait parmi les études que je présente sur mon site, et que je n’ai pas identifié comme tel. Tant que je n’ai pas de preuves tangibles et irréfutables, ils resteront sur ce site. C’est à chacun aussi de faire son chemin pour savoir si c’est un « vrai » ou un « faux ». En tout cas, je remercie les auteurs de tous ces crop circles (humains et extra-terrestres) de les avoir faits. Car ce qui est important, c’est le vécu, pas l’approche.

Je ne considère donc pas mon étude sur le crop circle  de Sarraltroff comme une « erreur », mais comme une expérience. Et j’invite tous les scientifiques à faire de même et à dessiner au moins une fois un crop circle. Car rien ne vaut l’expérience pour se faire une opinion sur quelque chose. Même si l’auteur a choisi une voie différente. Il y a toujours du bon dans ce qui nous oppose. Ce bon là, je l’ai trouvé dans celui de Sarraltroff (et je remercie nos amis youtubeurs pour cela). A vous maintenant de le trouver dans ce qui nous oppose. Mais le trouverez-vous ? Pas si sûr. Parce que cela risque de remettre en question votre démarche scientifique, et d’ouvrir la porte à quelque chose qui vous dépasse, et que les croyants ont déjà clairement identifié. Mais ils ne vous diront pas ce que c’est. Parce que c’est à vous de le découvrir. Heureusement les crop circles sont là pour ça !…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions sur “ L’expérience de Sarraltroff ”

  • 30 août 2018 à 18 h 02 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je partage votre commentaire
    Deux mondes s’affrontent aujourd’hui plus que jamais.
    L’ombre cherchera toujours à masquer la lumière, mais sans lumière il n’y a pas d’ombre.
    L’éveil de la conscience et des consciences peut être soit un combat, soit l’expérience de la plus grande preuve d’amour inconditionnel.

    Pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils font, demeure d’actualité
    Continuons notre travail d’éveil des consciences malgré tous les détracteurs.

    Namasté

    Réponse
  • 7 septembre 2018 à 17 h 09 min
    Permalink

    Un grand merci à ces humains ayant tracé ce cropcircle… en effet c’est un des dessin qui m’a fait le plus d’effet quand je me suis ‘imprégné’ de lui. Je me fous bien de savoir qui peut faire tous ses dessins car il y trois choses importantes:
    -cela laisse la liberté à chacun de croire et ça, c’est sacré.
    -les auteurs ont repris des codes de tracé avec certaines proportions
    -ce que je ressens quand je regarde ces oeuvres.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *