Vesica Piscis & Amande Phi

La Vesica Piscis (« vessie de poisson » en latin) est l’intersection de deux cercles de même diamètre dont le centre de chacun se situe sur la circonférence de l’autre. La zone délimitée par l’intersection entre ces 2 cercles est appelée « Vesica Piscis ». C’est l’une des figures  des plus simple et la plus connue qui soit de toutes les figures dites « sacrées ». Sacré non pas au sens religieux du terme, mais au sens que cette figure fait partie intégrante du processus de toute création sur Terre. Y compris nous-même !

Si l’on se réfère à la Genèse :  » Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide; les ténèbres couvraient l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit alors :  » Que la Lumière soit!  » et la Lumière fut. Et Dieu vit que la Lumière était bonne; et Dieu sépara la Lumière et les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres Nuit. Et il y eut un soir, et il y eut un matin; ce fut le premier jour. »

En d’autres termes, la Vesica est une forme qui laisse passer la Lumière. C’est pour cela que nous pouvons voir ce qui nous entoure, car chacun de nos yeux est une Vesica Piscis !

L’amande Phi est très proche de la Vesica Piscis car elle est également issue de 2 cercles identiques. Mais leur centre ne se situe pas sur la circonférence du cercle opposé, comme le montre les figures ci-dessous.

Ce qui différencie donc une amande Phi d’une Vesica, c’est la présence du Nombre d’Or. Ce qui décuple considérablement le pouvoir énergétique et vibratoire de cette amande. Nous pourrions dire que si la Vesica a le pouvoir de laisser passer la Lumière, avec l’amande Phi c’est du « haut débit de Lumière » qui passe !

De même que nous avons vu que la Vesica est en relation avec nos yeux physiques. De même nous pouvons associer cette forme en amande avec notre seul oeil énergétique qui demeure invisible : le 3ème oeil situé au milieu du front et que les hindouistes appellent Ajna, l’oeil de la Connaissance.